Imprimer

chirurgie esthetique sein:Augmentation mammaire (prothèses)

 

Thumbnail image   Thumbnail image

superbe opération,une des plus belles de toute la chirurgie esthétique!

  

définition:

augmentation mammaire à l'aide de  prothèses mammaires ,remplies de gel  de silicone ultracohérent,ou de sérum physiologique si allergie  reconnue au silicone

  

forme des prothèses

 rondes plus ou moins projetées

anatomiques(plates du haut comme des seins de vieille)

élargies

asymétriques(une pour la droite,une autre pour la gauche)

  

paroi des protheses:

multicouches

hyperrésistantes

lisses ou texturées

veloutées ou filamenteuses

  

alternatives

  

greffes de votre propre graisse(danger pour esthétique,car risques de calcifications trompeuses de cancer à long terme)

aspiration du sein pour l'expandre(methode brava) puis remplissage par graisse(methode écolo mais à l'avenir incertain...)

  

voie d'abord

  

axillaire (quasi invisible,dans le pli du sommet),ma préférée

sous mammaire(bien si petite ptose déjà)

périaréolaire(pratique pour contrôler mieux la position)

sousmamelonnaire(petite prothèse ou gonflable seulement)

  

position

rétromusculaire:idéal si thorax désertique,peau mince;mais seins restant écartés,et qui  grimpent quand le muscle pectoral se contracte;douleurs+++

prémusculaire  rétroglandulaire:idéal si peau épaisse,et déjà un peu de poitrine;résultat très naturel,mais évitez de gros volumes qui accentuent la ptose naturelle

  

durée de vie des prothèses actuelles:

  

ruptures possibles sur mammographies de conrtôle après 8 ans

espérance raisonnable 15 ans ,peut être plus en fonction de la qualité de fabrication

  

complications

hématome post op immédiat :reprise dans les 6 heures

infection de la prothèse :reprise précoce mais la dépose de la prothèse peut être la solution de sécurité;remise d'une nouvelle prothèses après 4 mois

 

 bien plus tard ,après 2 mois:

coque (devenue rare)  2% des cas

vagues(prothèses molle  sous peau flasque)

asymétrie , à corriger si importante

prothese bloquée en hauteur:reprise pour la libérer

 

 

conclusion:génial si chirurgien habile,reponsable,et pas amateur de gogo girls!! 

 

 

 

Augmentation mammaire

          

Prothèse mammaire : formes diverses

Il n’y a donc pas une prothèse exceptionnelle mais un choix important qui doit être déterminé par de multiples considérations locales et bien entendu en tenant compte aussi des désirs personnels de la patiente.

Au chirurgien de savoir respecter cette demande, de ne pas mettre des prothèses trop volumineuses ou trop petites. Plus la prothèse est volumineuse plus il faudra distendre la peau, sectionner des attaches entre la glande mammaire et les tissus plus profonds.

Par ailleurs,les protheses remplies de sérum physiologique sont un peu en défaveur ;

certes,elles ne font courir aucun risque sérieux ;mais le risque de dégonflement et la survenue de vaguelettes aux mouvements brusques jouent contre leur emploi preferentiel !

Position retromusculaire ou retroglandulaire ?

La position rétro musculaire (en arrière du muscle pectoral) garde encore certains adeptes, et peut être utile dans certains cas où il y a une aplasie totale de la poitrine chez des femmes assez osseuses.

Le plus souvent nous implantons les prothèses en position rétro glandulaire, ce qui donne un résultat stable à long terme et naturel ? au contraire de la position rétro musculaire qui demande plus de temps pour devenir jolie.

La durée de vie de ces prothèses est considérablement élevée par rapport à autrefois ; si on parlait de 10 ans de validité dans les années 90, on parle maintenant de 15 à 25 ans en fonction des réactions individuelles à la prothèse.

 

 

Augmentation mammaire : complications: vagues et retournement

Les complications existent, la plus redoutable étant l’infection post-opératoire ou une asymétrie de position liée à une asymétrie thoracique plutôt qu’à une erreur d’implantation. Les coques sont devenues extrêmement rares ; on observe maintenant beaucoup plus souvent un phénomène de vagues qui est lié au fait que la prothèse  n’est pas suffisamment remplie : des vaguelettes se devinent à la partie supérieure du décolleté lié au fait que la peau est moins tendue en face de la prothèse, surtout quand la patiente se penche en avant.

Dans d'autres cas, la prothèse ne colle pas aux tissus (ce qui est plutôt très bien!) mais elle peut se retourner , le devant passant derrière, ce qui déforme la poitrine; la remise en place se fait en consultation sans avoir besoin d'opérer!

 

vagues après prothèses mammaires: vidéo dailymotion=http://dai.ly/x25mz14


Replacement correct d'une augmentation mammaire retournée:vidéo dailymotion=http://dai.ly/x19y763

 

Greffons dermograisseux,ou liposculpture,ou lipofilling

 

Des solutions existent à type de remplissage par des greffons dermo graisseux sous cutanés ; lorsque cette situation devient intenable, au pire on doit envisager le remplacement des prothèses initiales par des prothèses beaucoup plus remplies : elles présentant l’inconvénient d’être plus ferme. Quoiqu’il en soit l’implantation de prothèses mammaires chez une femme qui a une insuffisance congénitale, ou après grossesse, reste une opération remarquable dans ses résultats physiques et psychologiques : les patientes disent « magiques » !!

Elle retrouvent une meilleure assurance, et se libèrent beaucoup plus dans leur intimité!Chaque séance d lipofilling augmente le volume mammaire d'un demi_bonnet;

voici une vidéo montrant le résultat après lipofilling en 2 fois:   http://dai.ly/x3g7huk

 

 

Protheses mammaires PIP

Alerte protheses PIP

Recemment ,une firme de protheses mammaires(PIP)a fait beaucoup de soucis aux porteuses de certains lots de leurs produits :les protheses pip peuvent être retirées  avec prise en charge sécu,mais  sans panique :une mammographie et écho préalable sont indiquées.
Ainsi,la construction d’une nouvelle poitrine est devenue sûre et formidablement efficace à condition de se confier à un praticien compétent !